CoxBazar_CBenveniste.jpg

Les Chroniques

de la Fée Cale

Mettre à sa juste place un monde invisible et pourtant essentiel 

  • clairebenveniste

Que se passe-t-il au-delà de nos toilettes ?

Vous êtes-vous déjà demandé ce qu'il advient de ce que vous confiez chaque jour à vos chères toilettes ? Si vous vivez en ville ou à la campagne, votre chasse d'eau n'expédie pas aux mêmes oubliettes.


Toilette à eau © Claire Benveniste

En ville


Commençons par le parcours de ce qui est expédié par une chasse d'eau en ville, puisque trois quarts des français y vivent à l'heure actuelle.


Conduite d'égouts © Claire Benveniste

Une fois passé le siphon qui permet d'éviter tout désagrément olfactif, le contenu de la chasse d'eau urbaine plonge dans un tuyau qui rejoint un autre tuyau plus gros, situé sous votre rue. Outre ce qui vient de vos toilettes, ce gros tuyau recueille également les eaux de vos éviers, douche, machine à laver et lave vaisselle. Dans certaines villes, il collecte aussi les eaux de pluie qui tombent dans votre rue ou qui ruissellent depuis des rues voisines situées plus haut.


Au bout de votre rue, cette conduite en rejoint ensuite une autre, encore plus grosse, elle même connectée à la conduite suivante, etc. L'ensemble de ces conduites souterraines est ce qu'on appelle un réseau d'assainissement, plus connu sous le nom d'égouts.


Ces égouts aboutissent à une station d'épuration dont le rôle est de traiter toutes les eaux usées collectées. Une fois les eaux usées traitées, elles sont rejetées dans le milieu naturel, c'est-à-dire une rivière, un lac ou la mer.

Station d'épuration d'Achères, la plus grande d'Europe, à proximité de Paris © Google Earth

Ne pas confondre les stations d'épuration des eaux usées avec les stations de traitement d'eau potable, qui elles, traitent de l'eau issue de nos rivières ou nappes phréatiques pour produire de l'eau potable !




A la campagne


En milieu rural, les habitations sont plus éloignées les unes des autres. Il devient trop coûteux de creuser des tranchées pour y installer des conduites, qu'il faut ensuite entretenir. Chaque habitation doit donc s'équiper de son propre système d'assainissement.


Les plus connus sont les fosses septiques. Il existe de nombreux modèles, plus ou moins sophistiqués. Le principe consiste à retenir les matières solides et à traiter les eaux usées de votre habitation (celles des toilettes, mais parfois aussi celles de la cuisine, la salle de bain, etc.), avant rejet dans le sol ou un cours d'eau.


Fonctionnement d'une fosse septique © EAWAG

Une fosse doit être vidangée régulièrement pour retirer les matières qui s'y déposent au fil du temps. Comment ? Avec un camion vidangeur, équipé d'une pompe qui aspire tout cela avant de le déposer en station d'épuration.


La Fée Cale a eu la joie d'assister à une telle opération pendant le premier confinement ! Cela faisait six ans que cette fosse ne s'était pas refait une beauté.


Vidange de fosse septique © Claire Benveniste



Nous le verrons dans un prochain article, il existe bien d'autres solutions que les fosses septiques, notamment des solutions qui s'inspirent du fonctionnement de la nature.



Pour en savoir plus sur l'assainissement non collectif (ou autonome), c'est par ici !

Pour en savoir plus sur les technologies d'assainissement tout court, c'est par ou !




Les Chroniques de la Fée Cale

© 2020 par Claire Benveniste - Tous droits réservés

Créé avec Wix.com

  • linkedin-logo
  • pngegg_edited
  • insta_pngegg
  • linkedin-logo
  • pngegg_edited
  • insta_pngegg